Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gianluigi Zuddas - Solomon Kane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Mar 5 Aoû - 10:28

[img]

Une petite rareté devenue très très dure ( voire impossible !? ) à dénicher, mais qu'il ne faut rater sous aucun prétexte... au cas où...
"La Malédiction de Solomon Kane" par Gianluigi Zuddas, parue aux éditions Antarès, ( spécialisées dans les éditions et ré-éditions ultra-limitées de Burroughs ), en 1982.
L'ouvrage est illustré par J.ESUS ( ça ne s'invente pas !?! ), limité à 500 exemplaires ( numérotés à la main ), et propose deux excellentes nouvelles mettant en scène notre puritain préféré.

Je vous recopie la fin de la note de présentation :
" ... Il ( Gianluigi Zuddas ) a collaboré à l'édition italienne de la série complète des aventures de Solomon Kane. Il a motamment complèté en 1979 trois récits laissés inachevés par Robert E. Howard. Il s'est également essayé à faire vivre à Solomon Kane des aventures de son propre cru, le mettant en contact avec le légendaire Serpent à Plumes des Aztèques, puis le confrontant aux derniers survivants des Vikings d'amérique, dans des pages pleines d'action et de sorcellerie. C'est ce que propose le présent volume."

La nouvelle confrontant Kane à des Vikings tentant d'échapper à une malédiction et revenant en Angleterre après plusieurs siècles d'un exil au Groenland est un vrai petit bijou... et ce livre au format étrange ( 25 de haut par 10 de large... ou quelque chose d'approchant, je n'ai pas de règle sous la main ), un "collector" doublé d'une vraie réussite !

Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Mar 5 Aoû - 10:54

Kurgan a écrit:
Une petite rareté devenue très très dure ( voire impossible !? ) à dénicher, mais qu'il ne faut rater sous aucun prétexte... au cas où...

Oops... quoique...
Si j'en crois le site "livre-rare-book.com" la librairie "Roze Pertuis" ( 04 90 09 71 83 ) en propose un ex ( le N°482 ) à 17 €uros.
N'hésitez pas...

( http://www.livre-rare-book.com/cgi-bin/lrbcgi pour infos complémentaires )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé

avatar

Nombre de messages : 302
Age : 52
Localisation : Planete Mars
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Jeu 7 Aoû - 1:57

Je l'ai et le conserve precieusement depuis sa sortie. Gnerk, gnerk...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Jeu 7 Aoû - 2:42

Hervé a écrit:
Je l'ai et le conserve precieusement depuis sa sortie. Gnerk, gnerk...

On devrait créer le club des chanceux du coup !?? ( Hé! hé! )...

C'était vraiment sympa les éditions ANTARES... j'ai aussi quelques Burroughs et j'aime beaucoup ces formats bizarres et l'aspect "années 30" de leurs oeuvres. On dirait un croisement entre du "pulp" et des publications "Art Nouveau" !?

En tous cas, j'aimerai bien avoir l'occasion de jeter un oeil sur les 3 récits de Solomon Kane "complétés" par Zuddas...
Quelqu'un aurait-il des amis bouquinistes / collectionneurs au pays de Dante par hasard !??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé

avatar

Nombre de messages : 302
Age : 52
Localisation : Planete Mars
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Sam 9 Aoû - 2:36

Je crois qu'il doit aussi me rester un Burroughs, l'Odysée Barbare, si je ne m'abuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Sam 9 Aoû - 3:09

Hervé a écrit:
Je crois qu'il doit aussi me rester un Burroughs, l'Odysée Barbare, si je ne m'abuse...
Tu ne "t'abuses point" ( hé! hé! )... c'est bien ça !
Un Burroughs "politique" où des aventuriers Américains, ( "le dernier pays civilisé sur terre" ; hem... plus doué pour la Fantasy et la S.F que pour la "politique-fiction" le père Burroughs !?!!! ), se retrouvent livrés à eux-mêmes au sein d'une Europe retournée à la barbarie !...
Un beau lettrage à la Druillet pour le titre... des illustrations bien naïves et une présentation "kitschissime et underground" à souhait ; je crois bien que c'est mon petit préféré de chez Antarès !?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 42
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Mer 20 Aoû - 17:29

Kurgan a écrit:
Oops... quoique...
Si j'en crois le site "livre-rare-book.com" la librairie "Roze Pertuis" ( 04 90 09 71 83 ) en propose un ex ( le N°482 ) à 17 €uros.
N'hésitez pas...

( http://www.livre-rare-book.com/cgi-bin/lrbcgi pour infos complémentaires )...
Eh bien merci pour l'info, j'en ai profité, je l'ai reçu et déjà lu.

Quant au premier texte, je dirais que le démarrage est un peu mou et les descriptions parfois un légèrement longuettes pour pas grand' chose.
A partir du moment où l'équipage débarque sur l'île, nous avons une nouvelle qui cadre vraiment pas mal avec les aventures du puritain. Le style d'écriture est sensiblement différent de Howard, mais l'ambiance est assez proche pour que l'on prenne plaisir à le lire. La fin par contre, à mon sens, tombe un peu à plat. Je ne dévoilerait pas le moteur de l'histoire, mais celui-ci me paraît un peu léger, pas vraiment bien amené - ni même exploité - et pas vraiment justifié.
Bref, on prend plaisir à en avoir la saveur sous les yeux, mais ça ne vaut pas les bonnes recettes d'antan... Smile

Quant au second texte, je suis bien plus sceptique. Au tout départ, et tout le long du récit, les réactions ne collent pas au personnage de Solomon Kane - en tout cas selon l'opinion que je m'en fais.
Le démarrage, bien qu'encore une fois manquant quelque peu de "tonus" est intriguant et suscite l'intérêt. La rencontre avec le second personnage aurait pu être intéressant mais se trouve tout de même sous exploité, à mon sens.
Tout dérape à l'apparition des deux personnages suivants...
L'intrigue devient plate, le récit dans le récit est peu crédible et n'éveille pas l'intérêt. Le "but" du voyage des deux personnages qui font face à Kane est un peu léger.
La fin est passablement attendue et manque d'intérêt.

Ce qui me manque cruellement dans les deux textes c'est l'action et la vitesse du récit que l'on trouve chez Howard.

Bon, tout cela a l'air vraiment négatif. Je ne pense pourtant pas qu'il s'agisse là d'un mauvais livre. L'auteur s'est astreint à un exercice assez périlleux, celui de continuer l'œuvre d'un autre - d'autant plus périlleux quand autant de choses semble séparer les deux hommes (le temps, la culture, le style d'écriture - comme lui-même le signale d'ailleurs dans sa préface - etc.
La première nouvelle présente quelques belles qualités, d'autant plus si on la compare à certaines tentatives de conclusion d'aventures inachevées de Solomon Kane (je garde en tête l'épouvantable 'The Devil Woodchopper'). Elle peut-être par ailleurs intéressante pour les JdRistes qui se sont essayés au Solomon Kane d'Oliver Legrand (il me semble même que celui-ci avait inclus le Nouveau Monde comme cadre de campagne de son jeu).
La seconde est plus moyenne. Sans être vraiment mauvaise, elle n'est pas non plus franchement bonne.

Ceci étant, je serais effectivement curieux de voir les complétions de nouvelles qu'il a effectué. Malheureusement, je n'ai que de très... très... TRÈS vagues notions d'italien...

En tout cas, une fois encore, merci Kurg' pour m'avoir fait découvrir cet opus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé

avatar

Nombre de messages : 302
Age : 52
Localisation : Planete Mars
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Jeu 21 Aoû - 4:16

Moi je parle courramment italien, la preuve:
pizza, spaghetti, chianti, ragazza... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Jeu 21 Aoû - 4:19

Argentium Thri'ile a écrit:
Ce qui me manque cruellement dans les deux textes c'est l'action et la vitesse du récit que l'on trouve chez Howard.
C'est vrai... mais comment égaler Howard en la matière !???
Il suffit de lire "Le défi d'outre-espace" ( J'AI LU 2519... pour ceux qui ne connaîtraient pas encore / H.P Lovecraft : "Night Ocean... et autres nouvelles" ), par exemple... un "round-robin" ( récit composé successivement par plusieurs écrivains ), paru en son temps dans Weird Tales et mettant "aux prises" H.P Lovecraft, C.L Moore, A Merritt, Robert E. Howard et F Belknap Long (!!!) pour se rentre contre ô combien Howard sait être infiniment plus incisif et "tranchant" ( hé! hé! ) que n'importe quel autre auteur !
On a l'impression de voir Conan "himself" s'immiscer dans un récit écrit par Barbara Cartland, Proust et L.F Céline !?!!!...
Et pourtant... Lovecraft, Moore, Merritt et Long !?!!...
( Alors bon... Zuddas... )

Argentium Thri'ile a écrit:
Je ne pense pourtant pas qu'il s'agisse là d'un mauvais livre. L'auteur s'est astreint à un exercice assez périlleux, celui de continuer l'œuvre d'un autre - d'autant plus périlleux quand autant de choses semble séparer les deux hommes ( le temps, la culture, le style d'écriture - comme lui-même le signale d'ailleurs dans sa préface ) etc.
Oui... c'est plus "latin", ( je pense que Zuddas aurait d'ailleurs été nettement meilleur dans des adaptations d'Agnès de Chastillon que dans celle d'un personnage typiquement anglo-saxon comme l'est Solomon Kane !?? ), plus "seventies", et on sent que l'homme est très certainement plus à l'aise dans la S.F que dans l'Héroïc-Fantasy ! ( Sans parler du fait que l'anglais est également une langue beaucoup plus "sèche" et rapide que l'italien - ou le français ! - et de fait, beaucoup mieux adaptée aux récits ultra-nerveux et à l'action que les langues de Dante et Molière, qui demandent - elles - beaucoup plus "d'emphase" ! )
Mais ça a ce côté "pulp" ( "naïf" ), qui m'est si cher, ( n'oublions pas que je suis également fan de Kuttner, Hamilton and cie... ), et de là...
Enfin tu vois quoi... ( Hé! hé! )
Et puis je pense que la façon fort différente qu'à Zuddas de voir le personnage ( plus latine... "again" ), fait justement l'intérêt de la chose !
Un peu comme lorsqu'on lit les différentes visions du cycle arthurien ou de la légende du Graal... germaniques ( Eschenbach ), britanniques ( Monmouth ) ou françaises ( De Troyes )... et qu'on (re)découvre les mêmes personnages ( Perceval ou Parsifal ? ) vu par des auteurs aux origines et ( donc ) sensibilités différentes !
Ce n'est pas le Solomon de Howard... mais Solomon vu par un Italien... et c'est là ce qui ( à mon sens ) fait le charme de la chose !?!

Argentium Thri'ile a écrit:
La première nouvelle présente quelques belles qualités, d'autant plus si on la compare à certaines tentatives de conclusion d'aventures inachevées de Solomon Kane (je garde en tête l'épouvantable 'The Devil Woodchopper')...
Et je serais effectivement curieux de voir les complétions de nouvelles qu'il a effectué. Malheureusement, je n'ai que de très... très... TRÈS vagues notions d'italien...
Et moi donc... mais bon ; comme je me débrouille pas mal en espagnol et qu'en tant que français on a tout de même pas mal de facilités avec l'italien... je vais tout de même essayer de dégotter les books, histoire de...
Je vous tiendrai au courant...

Argentium Thri'ile a écrit:
En tout cas, une fois encore, merci Kurg' pour m'avoir fait découvrir cet opus.
Pas de quoi... c'est un plaisir que de pouvoir faire plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Jeu 21 Aoû - 4:21

Hervé a écrit:
Moi je parle courramment italien, la preuve:
pizza, spaghetti, chianti, ragazza... Very Happy

Martini, marsala ( aux amandes ! ), grappa et... Materazi !!! ( Hé! hé! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurgan



Nombre de messages : 60
Age : 48
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   Jeu 21 Aoû - 6:16

D'autres textes de Zuddas, trop peu nombreux hélas !

( Z'avez vu... un alexandrin "classique", avec césure, double hémistiche, rime centrale et tout et tout ! )
( Putain d'moi dis donc !?! )


L'enfant mou (1978, Bambino Molle)
Antarès, revue "Science-Fiction et Fantastique sans frontières" n° 7, 1982.
Le château des Walkyries (1979, Il castello del diavolo)
Antarès, revue "Science-Fiction et Fantastique sans frontières" n° 22, 1986.
L'amazone et le prêtre (1979, L'amazone e il sacerdote)
Antarès, revue "Science-Fiction et Fantastique sans frontières" n° 16, 1984.
Sur les traces d'Aurade (1981, Per cercare Aurade)
Antarès, revue "Science-Fiction et Fantastique sans frontières" n° 5, 1982.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gianluigi Zuddas - Solomon Kane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gianluigi Zuddas - Solomon Kane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES POEMES DE ROBERT E HOWARD
» (Hunters, Loups-Garous, Vampires) - Van Helsing
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Kane Vs HHH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: La Grande Bibliothèque de Tarantia-
Sauter vers: