Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sens caché des textes de Robert E. Howard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trocero

avatar

Nombre de messages : 116
Age : 33
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   Sam 13 Déc - 14:05

Bonsoir

J'aimerai savoir existe t-il des sources d'informations sur ce que j'appellerais "le sens caché" des textes de Robert Howard? J'entends par là les significations et symboliques que cachent ces textes. Par exemples : il me semble avoir lu quelque part que les créatures telles que les serpents et les gorilles ont une symbolique assez forte. Mes connaissances sur Conan et Robert Ervin Howard sont pour le moment assez limitées, mais il est vrai que pour le serpent, il en est notamment question dans :

(J'ai oublié le nom) la nouvelle où Conan s'introduit en tant que voleur dans ce qui me semble être un palais, qu'il se fait surprendre par les gardes et d'autres hommes de la ville y compris son employeur. Tout le monde découvre le cadavre du propriétaire et soupçonne Conan. En réalité il s'agit d'un serpent géant au visage humain qui était caché dans une sorte d'urne avant de se libérer.

ou encore dans La Citadelle Ecarlate où Conan enchaîné est confronté en plus d'autres créatures à un serpent géant.

Concernant les gorilles, ils me semblent qu'ils en est question par les créatures que l'on appelle en Anglais les "Man Ape"

Un autre élément symbolique, Patrice Louinet mentionne, lors de l'interview sur Solomon Kane, que les yeux ont une grande importance symbolique pour Robert Ervin Howard. Mais en quoi?

Pardonnez mon ignorance actuelle. Mais en fait si vous voulez, mon but, à travers ce poste, est d'essayer (à ma mesure) de "décrypter" les oeuvres de Robert Ervin Howard, d'essayer de dépasser la simple vision au premier degré, de textes de fantasy distrayants.

Merci

PS : En particulier à l'adresse de Patrice Louinet. Dans la mesure du possible, pouvez-vous nous faire à travers ce forum, une sorte de topos, de petit résumé des principales symboliques et significations et de leurs significations que l'on trouve dans les écrits de Robert Ervin Howard.

Mais si cela ne vous dérange pas et si vous en avez le temps. Je ne veux surtout pas vous importuner. Si vous voulez, mon optique, à travers ce poste, serait d'apporter à tous les lecteurs de ce forum, les informations sur le sens caché des oeuvres de Robert Ervin Howard. Afin qu'ils n'aient pas seulement un éclairage se limitant à, si je puis dire, de la fantasy distrayante.

Mais j'insiste, c'est si vous êtes d'accord et si vous en avez le temps. Sinon ce n'est pas grave.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 42
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   Sam 13 Déc - 18:24

Houla !!!
Tu t'attaques à un sujet plus que vaste, incertain et encore plus ou moins en friche...

Si tu lis une interview de Patrice sur les Chroniques (il me semble que c'est la toute première) tu verras que celui-ci a commencé à travailler à un bouquin assez complet sur la question qui n'est pour l'instant pas achevé.
A ce que je sais et suppose, son boulot d'éditeur/traducteur l'a tenu éloigné de ce travail ces derniers temps, mais on peut espérer que cela sortira un jour ou l'autre...

Ensuite, pour faire le tour de la question - en l'état où elle se trouve à l'heure actuelle - je ne vois que deux solutions : faire le tour des divers articles, préfaces et biographies consacrées à Two-Gun Bob et lire ses textes avec un esprit très attentif et critique.

Pour exemple, il y a un article très récent de Simon sur les femmes dans la saga Conan, qui n'a pas pu être intégré à son livre, qui peut être reporté à l'ensemble de son oeuvre et qui est très intéressant.
D'une façon tout aussi intéressante, une petite perle du genre est la préface qu'a consacré Patrice au volume de 'The Dark Man' dans lequel était publié l'ensemble des textes qui a été condensé pour devenir 'Isle of the Eons' (Dark Man Volume 3, n°1). On y apprend tout sur la rédaction d'un texte qui s'est étendu sur près de cinq ans et dans lequel Howard y livrait - entre autre - son ressenti sur une dispute qu'il eut avec son meilleur ami à cause d'une femme, Gloria.
A prendre avec des pincettes, de nombreuses clefs sont à trouver dans son roman 'Post Oaks and Sand Rough' (traduit en français sous le titre 'Le Rebelle', chez NéO). Il faut toutefois garder en mémoire le fait que cet ouvrage, tel qu'il est paru autant aux Etats-Unis qu'en France a été tronçonné de certains passages.

Mais encore, il y a ses propres lettres, que l'on peut retrouver éparpillées ça et là et qui surtout ont été rassemblées dans trois volumes par la Fondation.
Enfin, il y a la poésie de Howard qui, je pense, nous livre plusieurs pistes de réflexions et qui, encore, seront bientôt rassemblées en volumes par la Fondation.

Je pense aussi que certaines choses sortiront de 'Echo de Cimmerie'...

Entre autre pensées, j'avais soulevé au cours de diverses discussions avec les fans de Howard deux ou trois points qui me semblaient intéressants :
- Dans certains textes de Howard, surtout des textes de jeunesse, il y a des descriptions d'une soeur qui m'ont semblé chargé d'un pathos affectif hors proportion. Ces diverses allusions m'ont fait soupçonné qu'il y avait une histoire d'une soeur qui n'est jamais venu dans la famille Howard. C'est par la suite que Patrice et Fabrice Tortey m'ont appris qu'effectivement sa mère avait fait une fausse couche.
- Dans les aventures de Steve Harrison, ce n'est jamais lui-même qui tue le "méchant" de l'histoire. Il dérouille à tour de bras du "menu fretin" mais la mort de celui qui représente le "mal" dans l'histoire meurt toujours (car il n'est jamais arrêté ou emprisonné) accidentellement ou victime de ses propres machinations.
Cela soulève des questions sur le sens de la justice chez Howard qui, rapprochés de ses conceptions du gouvernement 'idéal' sont assez passionantes...
- La question du racisme éventuel de Howard a toujours été analysé sous l'angle de la question des Noirs. Or, il se trouve que la question "raciale" est plus étendue que cela dans son oeuvre. Pour ma part, je considère que Howard n'était pas raciste, dans l'acceptation que l'on en a maintenant, mais avait plutôt ce que j'appellerais une "sensibilité de spécificités raciales", sans pour autant se prononcer en faveur d'une suprématie de l'Homme Blanc.

Mais encore, plusieurs thèmes sont, je pense, encore à creuser... le premier qui me vient en tête est le fait que plusieurs de ses personnages sont comparés à des animaux (El Borak est rattaché à Bagheela la panthère, Steve Costigan à un gorille, Kull à un Tigre, Conan à un lion, Jeremy Hawk à un épervier ou tout autant Kid Allison qui se fait appeler le "Texas Wildcat" ou "Grizzly" Elkins, et la liste est encore longue...). Mon soupçon par rapport à cela est qu'il attribue (comme pour les serpents et les singes chez Conan) des attributs autant physiques que moraux à ces animaux.

Bref, de nombreux articles restent à écrire sur les tenants et aboutissants de l'oeuvre de Howard.
Il fait peu de doute que Patrice, avec son ouvrage en cours, nous en donnera un grand nombre, mais le champ reste très large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trocero

avatar

Nombre de messages : 116
Age : 33
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   Dim 14 Déc - 3:57

Merci Argentium Thri'ile pour ces premières pistes. J'aurais quelques petites questions : quels sont Two-Gun Bob et le Dark Man Volume 3, n°1 que tu mentionnes ? Pour le second je pense tout de site à "L'Homme Noir" de chez Néo, mais je pense que cela doit être autre chose.

En tout cas merci pour tes réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 42
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   Dim 14 Déc - 5:54

Two-Gun Bob est le surnom de Howard dans la nouvelle 'The Battle That Ended the Century – Manuscript Found in a Time Machine', une nouvelle qui fut envoyé en 1934 à quelques uns des plus éminents contributeurs de Weird Tales et amis de Lovecraft. Cet écrit est attribué à Lovecraft lui-même, bien que celui-ci se soit toujours défendu de l'avoir jamais écrit. Depuis, ce surnom est resté pour désigner Howard.

The Dark Man est un fanzine américain consacré à Howard. Plus d'info ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   Lun 15 Déc - 2:36

Le dernier article des nombreuses vies de Conan s'attache à décrypter ce grenre de chose dans le texte de Conan "les Clous Rouges".
Mon article sur les serpênts géants et les hommes singes est disponible quelque part sur le net mais je ne retrouve plus l'adresse.
cela doit être du au fait que l'éditeur a eu des problèmes avec son nom de domaine. dès que tout sera rentré dans l'ordre, je remettrai le lien ici.

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   Mar 16 Déc - 13:15

Je travaille effectivement à un très gros pavé qui ne traite que de ça (l'architecture souterraine de l'oeuvre howardienne). Quand ça sera fini, ça sera très gros, minimum 500 pages.
Par contre, ce ne sera pas de l'analyse freudienne basique (genre une épée = un phallus, etc.). J'ai décidé de ne plus parler de ce bouquin avant de l'avoir terminé, n'ayant pas envie d'être jugé sur quelque chose qui n'est pas encore fini.

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sens caché des textes de Robert E. Howard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sens caché des textes de Robert E. Howard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES POEMES DE ROBERT E HOWARD
» ROBERT ERVIN HOWARD
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]
» Un petit oiseau en cage [Emily]
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: La Grande Bibliothèque de Tarantia-
Sauter vers: