Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 warhammer 40 000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LIR

avatar

Nombre de messages : 223
Age : 46
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: warhammer 40 000   Mar 16 Juin - 14:53

396 pages glacées, une couverture épaisse, des illustrations sombres, voilà de prime abord l’aspect de ce premier opus du jeu de rôle dans l’univers de warhammer 40 000.

Quel rapport me direz-vous entre warhammer 40 000 et Conan ? A cela plusieurs réponses :

La première est que l’univers futuriste de Dark Heresy semble, je dis bien semble, comme celui de Conan, rempli de stéréotypes. En effet, dans un premier temps on pourrait penser que ce jeux permet aux personnages-joueurs d’affronter les dieux et démons malfaisants du warp, les xénos voulant détruire la race humaine et les horribles mutants qui la pervertisse, comme on pourrait penser que l’oeuvre d’Howard décrit simplement les aventures d’un barbare en slip de fourrrure. Hé bien, non ! Tout n’est pas blanc ou noir dans warhammer et même si l’humanité combat pour sa survie, à quel prix le fait-elle ?

Ensuite, cela vous étonnera sans doute, warhammer 40 000 est aussi un univers d’heroïc fantasy. C’est en fait, à mon sens, la jonction entre l’heroïc fantasy, le space opera et l’horreur. Comment cela est-il donc possible ? Hé bien, l’univers connu et conquis par l’humanité est si vaste que certaines planètes perdues au fin fond de l’empire ont été oubliées par l’administration de l’Empereur ; tout comme certaines connaissances scientifiques ont été oublié ou sont devenues des incantations envers le dieu-machine. Aucun garde impérial ne sait comment fonctionne son arme, il l’entretien par des rituels.

Ainsi, certaines planètes sont retournées à l’âge de pierre, d’autres ont le niveau technologique de notre moyen-âge alors que sur certaines il n’est pas rare de croiser des armes lasers. De plus, comme dans le Seigneurs des Anneaux, les elfes, nains et autres races des jeux de rôles médiévaux-fantastiques parcourent l’espace. La magie existe aussi sous la forme de pouvoir psychiques. Les psychers qui manipulent ces pouvoirs, à moins d’être assermentés, sont pourchassés par les autorités et souvent brulés par la populace.

C’est aussi un jeu d’horreur car, juste à coté du monde "réel", il existe un monde parallèle, le warp. Ce monde est peuplé par des démons et autres abominations qui veulent s’emparer des âmes des humains et les asservir. Les mondes habités accueillent aussi des mutants, pervertis par le chaos ou victimes de la pollution produit par l’industrialisation intensive.

Néanmoins, d’immenses vaisseaux parcourent l’espace et les spaces marines protégés par leurs armures énergétiques défendent la race humaine grâce à leur bolter. Le fusil laser est l’arme la plus courante et certains pouvoirs psychiques feraient pâlir d’envie un jedi. c’est donc bien aussi un jeu de space opera.

C’est aussi ça qui rend ce jeu si exceptionnel, la multiplicité des possibilités de jeu, mais pas seulement.

Dans Dark Heresy, les personnages servent l’inquisition. Ils répriment toutes les formes d’hérésies envers l’Empereur-Dieu. L’Empire est un état totalitaire dans lequel ceux qui ne chantent pas à l’unisson des lois de l’empire sont éliminés d’une manière ou d’une autre. Ainsi, l’ambiance du jeu est un des éléments de sa qualité. L’humanité est en guerre perpétuelle contre ses ennemies mais aussi contre elle même. Les professions des personnages sont aussi à l’image de cette ambiance :
- les Adeptes sont des universitaires, des archivises des conservateurs travaillant pour l’administration impérial, une imposante organisation ubuesque ;
- l’Arbritator est tout à la fois, enquêteur, agent de la force de l’ordre, juge et bourreau ;
- l’Assassin est soit un autodidacte, un membres de la pégre ou l’adepte d’un ordre sacré ;
- l’Ecclésiaste est un prêtre de l’Empereur-Dieu dont le charisme permet de manipuler les foules
- le Garde Impérial est le bras armé de l’Empire, expert dans le maniement de nombreuses armes ;
- le Psycher Impérial utilise l’énergie du Warp pour manipuler la réalité
- la Racaille est un voleur, un pirate, un escrocs, un noble déchus, un hors la loi ou tout autre personne peu recommandable. Une fois la profession choisi, la société impériale est si monolithique qu’il est impossible, contrairement à Warhammer, de changer(sauf peut-être l’adepte qui pourra devenir psycher).

Le système de jeu donne lui aussi l’ambiance avec des combats rapides, des tables de blessures critiques très gores et des points de folies et de corruption. En effet, les acolytes sont sont aussi sensibles aux perversions diverses qui hantent l’univers. Néanmoins, il semble utile de préciser qu’il s’agit d’un jeu d’enquête dans lequel les principaux adversaires doivent être les créatures du warp, les adeptes des dieux sombres ou encore les xénos.

Dark Heresy et la gamme warhammer 40 000 sont des jeux aux multiples possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alpasdebol

avatar

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: warhammer 40 000   Mer 17 Juin - 14:10

Citation :
J'ai toujours rêvé d'être un space marine

Non sérieux: j'ai des collègues qui y jouent et c'est une petite merveille rolistique servie par l'expérience du Warhammer classique.

A recommander pour interpréter des perso non manichéens (comme dans Conan quoi!) même si perso j'aiconservé une petite préférence pour Mutants Chronicles geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé

avatar

Nombre de messages : 302
Age : 52
Localisation : Planete Mars
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: warhammer 40 000   Ven 19 Juin - 3:09

Le système emprunte beaucoup à Warhammer le Jeu de Rôle, dont les règles me semblent plus facile à adapter à Conan que Dark Heresy.

Il n'empeche que DH est un execellent jeu qui mérite de troner fierement dans votre ludothèque...

Les deux gammes proposent des produits d'excellente qualité et comptent parmi ce qui se fait de mieux en JdR actuellement. Il serait dommage de passer à côté.

Citation :
J'ai toujours rêvé d'être un space marine
Le jeu ne permet pas de jouer de tels personnages dans sa mouture actuelle. Ce serait un peu comme jouer d'entrée des niveaux 20 à D&D...

L'ambiance est en réalité plus proche de Call Of Cthulhu, avec son côté enquéte/horreur et des persos plutôt fragiles, aussi bien physiquement que mentalement.

Le côté "servants lobotomisés de l'Inquisition" impose toutefois une structure rigide pouvant rebuter certains joueurs avides de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
r'lyeh

avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : juste derrière toi...
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: warhammer 40 000   Ven 19 Juin - 5:27

S'lut,

Citation :
Le côté "servants lobotomisés de l'Inquisition" impose toutefois une structure rigide pouvant rebuter certains joueurs avides de liberté.

C'est un peu le problème en effet...

Et je suis entièrement d'accord avec toi pour l'approche plus horreur, en plus l'univers ouvre beaucoup de possibilités...avec ces sale xénos et autres cultistes de dieux oubliés et obscurs...une ambiance dead space pourquoi pas également...

Après je pense que jouer avant, ou pendant le début de l'hérésie est beaucoup plus intéressant...à mon humble avis.

En tout cas la gamme est superbe, l'écran tout particulièrement...

Bye...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: warhammer 40 000   

Revenir en haut Aller en bas
 
warhammer 40 000
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warhammer Battle
» Quizz de Warhammer 40k
» mineur humain pour warhammer jdr
» [Warhammer] Classement des perso'
» [vente echange] lot fig Warhammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: L'arène de Kordava-
Sauter vers: