Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Howard: les fondamentaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alpasdebol

avatar

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Howard: les fondamentaux   Lun 21 Sep - 6:44

Bonjour,

Ca fait longtemps que j'y pense alors je me lance maintenant.
En tant que maitre de jeu à Conan je cherche à faire vivre des aventures à mes joueurs dignes du cimmérien.
De même j'apprécie les histoires de Conan pour plusieurs raisons et j'avoue me foutre de savoir si c'est du pur Howard ou un pastiche du moment que l'esprit y est!

Mais justement c'est quoi l'esprit des récits de Conan et plus généralement de l'oeuvre de Howard?

C'est pourquoi je cherche à trouver les fondamentaux, les bases d'un récit de Conan.
Je ne cherche pas à définir l'oeuvre et la pensée de Howard (trop compliqué et sujet à des débats houleux) mais vraiment à déterminer des bases qui me serviront dans mes histoires.
Des bases sur lequel nous serions tous d'accord évidemment Wink

Aussi je propose les points suivants:

L'action: soyons clair. Ce qui plait avant tout dans les récits de Howard c'est l'action vengeance
Les personnages ne sont pas idiots mais ne sont pas du genre à trop réfléchir avant d'agir. Les récits d'Howard sont plein de batailles, combat et autres bagarres qui nous font trépigner geek

Les Dieux: Les Dieux sont omniprésents dans Conan. Pourtant leur existence réelle n'est jamais prouvé. Soit les Dieux sont des concepts abstraits qui n'agissent jamais ou bien se révèlent être des monstres anciens ou des entités extraterrestres/dimensionnelles qui n'ont rien à faire des humains.. elephant
Le doute persiste constamment sur la réalité des vrais dieux. A chacun de se faire une opinion. Tout comme notre propre vie.. study

Une horreur Lovecraftienne:déjà Fan du créateur du grand Ctulhu, Howard a subi une influence croissante de Lovecraft au fur et à mesure de leur correspondance. Ainsi les monstres et autres créatures dans Conan sont toujours des entités anciennes, des engeances honnies qui dépassent l'entendement humain. Bien souvent les pauvres humains tremblent à la seule vue d'un squelette, même le plus farouche barbare. affraid
Seule une volonté d'acier et la force de survivre permettra au héros d'affronter ces monstres.. pirat

La civilsation ne sert à rien: Grand sujet de dispute de Lovecraft et Howard, la certitude que la civilisation engendre la corruption et que seul un mode de vie barbare (libre de toutes contraintes sociales) peut mener au bonheur. cornes
Les récits d'Howard fourmillent de rois fantoches et de prêtres corrompus manipulants la populace pour leur seul bénéfice..

Le rêve américain: En bon américain Howard nous compte l'histoire d'un "self-made man" qui, à force de volonté, réussi à partir de rien.
Conan c'est avant tout l'histoire d'un homme qui arrive à la plus haute destinée grâce à sa résolution. c'est typique d'une pensée libérale (dans le sens anglo-saxon pas franchouillard Razz ) king
La preuve par 2 exemples d'hommes qui ont croisé Conan.
Arnold Schwartzeneger:
Citation :
"Hither Came Arnold The Austrian, destined to conquer the throne of California"
vengeance Laughing

Et Barack Obama qui, enfant, collectionnait les Conan de Thomas et Buscema geek ainsi que les Spiderman
Citation :
"With great power..."

Et je suis sûr que notre cher Président ne dénigrerait pas l'intérêt des histoires de Howard. Si toutefois il daignait ouvrir un livre de temps en temps Rolling Eyes

Citation :
Une certaine idée de l'humanisme:
on serait en droit de penser que Howard était raciste au vu de ses origines et de la multitudes de récits qui voyent Conan affronter les fourbes shémites, les cruels Darfarites et autres stygiens.
On se tromperait car contrairement à bon nombre de ses contemporains, Howard ne semble obnibulé par le mythe de la supériorité blanche ni par les vertues de la civilisation occidentale face aux "sauvages".
On ne peut nier une tendance à la caricature mais, au cours de ces voyages, Conan n'a jamais cherché à imposer son mode de vie ni à prétendre sa culture supérieure.
Au contraire il ne juge personne, s'adapte à son environnement et adopte les coutumes locales.
Aussi cruelles soient les peuples, ils n'en reste pas moins des hommes et c'est toujours l'individu qui fait la différence... cornes
Plus proche de nous Solomon Kane n'est pas plu épargné parmi les siens qu'au fin fond d'une jungle africaine...

J'attends vos commentaires cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shevatas

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 52
Localisation : Collines des Bhutshomon
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Howard: les fondamentaux   Lun 21 Sep - 11:52

J'avais envie de rajouter LA PUISSANCE DANS L'EVOCATION D'ATMOSPHERE,tellement maitrisée chez REH,surtout sur ses courtes nouvelles où quelques mots suffisent pour faire surgir de l'imagination du lecteur des tableaux aux couleurs baroques,des parfums de temps oubliés,des horreurs préhumaines et des cauchemars cachés...et surtout des fresques de batailles qui transpirent le sang et le métal(Rhaaa!Cormac Fitzgeoffrey!!!)

En tant que maitre du jeu,j'avoue avoir toujours tenté humblement(et vainement) de m'inspirer de Bob et de ses "recettes" pour faire passer un souffle épique et une atmosphère de poème barbare dans mes parties de jeu,mais quand j'arrivais parfois à lui piquer une poussière de son talent,ben p.tain,ça claquait du tonnerre de Crom!!

A ceci,je rajouterais aussi LA GRANDEUR ET DECADENCE DES CIVILISATIONS avec ce mouvement perpetuel de Mondes Nouveaux qui balaient les Anciens,ces Peuples sortis de l'Age de Bronze qui se hissent sur les ruines de vieilles Civilisations Décadentes(ou comment les Sorciers d'Acheron se font botter le cul par les Hyboriens,par exemple)
C'est souvent qu'on retrouve ce genre d'insertion dans les histoires du Barde Texan,avec souvent le thème de la revanche à prendre pour les perdants(Xaltotun,l'Ëtre Ailé de Zarkheba,les Hommes-Serpents de Kull,etc...)

voilà

et puis je plussoie l'ami alpasdebol sur les allégations de racisme dans les écrits de REH...Conan n'est même pas blond et en plus il est très bronzé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samael1103.deviantart.com/
alpasdebol

avatar

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Howard: les fondamentaux   Mar 22 Sep - 15:41

C'est drôle j'y pensais aussi aujourd'hui à la puissance de l'évocation. Dans n sens ça rejoins mon propos sur l'horreur et l'action.
REH c'est avant tout un type qui te fait fantasmer à 10000 à l'heure avec ses scènes de batailles grandioses. Tout est dans le savoir fair descriptif geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Howard: les fondamentaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Howard: les fondamentaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Howard Shore
» Howard Keynes
» LES POEMES DE ROBERT E HOWARD
» ROBERT ERVIN HOWARD
» Bryce Dallas Howard avatars 200x320 pixels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: La Grande Bibliothèque de Tarantia-
Sauter vers: