Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Dieux de Bal-Sagoth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 21 Fév - 2:50

Bob a créé Turlogh vers février 1930, écrit un fragment, qu'il abandonne, puis "l'Homme Noir", "les Dieux de Bal-Sagoth" et commence ensuite "l'Ombre du Hun" vers avril ou mai 1930. Il s'arrête en plein milieu de la nouvelle (pour des raisons que je tente d'analyser dans mon essai à la fin), et c'est adieu Turlogh. Il ne va le "ressusciter" brièvement que plus d'un an plus tard, dans "Spears of Clontarf" (écrite en mai 1931), nouvelle qui est réécrite en décembre 1931 pour devenir "The Grey God Passes" ("le Crépuscule du Dieu Gris"), où il doit apparaître l'équivalent de trois pages.
Un an d'écart, seulement trois pages de présence, rupture de la continuité des histoires (les trois précédentes se font suite les unes aux autres, celle-là est placée avant) et enfin écrite pour un marché différent (Wright pour Turlogh, Harry Bates pour "Grey God"), il me paraît évident que le personnage principal de cette dernière est Conn, autour duquel tourne toute l'histoire. Turlogh n'y est qu'une guest-star parmi d'autres.

Quoi qu'il en soit, à partir du moment ou il fallait placer "l'Homme Noir" zoit dans le cycle Bran, soit dans le cycle Turlogh, il me fallait faire un choix. Si j'avais mis l'Homme Noir dans Bal-Sagoth, on m'aurait reproché de ne pas l'avoir inclus dans la recueil Bran Mak Morn.

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 21 Fév - 3:07

Et en même temps, il y a une référence à "Spears of Clontarf/The grey god passes" au tout début de "The dark man".

En outre, si on suit ta logique, "Wolves beyond the border" n'a pas sa place dans le cycle de Conan :-).

Tout en comprenant la logique commerciale de cette intégrale fantastique en trois volumes (par logique commerciale j'entends le fait de proposer des volumes équilibrés au niveau de la qualité des textes) le fan que je suis aurait préféré s'y retrouver avec, par exemple : un volume de fantasy anglo-saxonne (Turlogh + Cormac), un volume de fantasy "contemporaine" (c-à-d les textes qui se déroulent dans les années 20' et 30'), et un autre sur les western fantastiques (ou plus largement les textes se déroulant au 19ème - volume peut-être un peu court, je dis ça sans avoir fait le calcul).

Mais bon, ça donnera lieu à une bonne vieille bblio pour s'y retrouver :-).

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 21 Fév - 3:22

Il n'y a pas de références à "Spears of Clontarf" au début de "The Dark Man", puisque le première nouvelle a été écrite plus d'un an plus tard. Il y a une référence à la bataille de Clontarf.

"Wolves Beyond the Border" n'appartient pas pour moi au cycle de Conan.

Tu ne réponds pas à la question qui déclenche toutes les autres: si je faisais un volume de Fantasy anglo-saxonne, j'y aurais placé "l'Homme Noir". Crois-tu que l'on ne m'aurait pas reproché de ne pas avoir inclus cette nouvelle dans le cycle Bran?

Que je place "l'Homme Noir" dans "Bran", ou dans "Bal-Sagoth", il y aura toujours quelqu'un pour me dire: "eh, pourquoi il n'y a pas 'l'Homme Noir" dans Bran Mak Morn?" ou "eh, pourquoi, il n'y a pas 'l'Homme Noir" dans "Les Dieux de Bal-Sagoth"? C'est au choix...
A partir de là, je me suis dit que
a) vu qu'il était possible de faire un volume Bran et les Pictes et pas un centré autour de Turlogh, 'l'Homme Noir", à choisir, devait aller dans Bran.
b) heureusement, c'était la première nouvelle de Turlogh, donc je pouvais mettre la suite dans le volume qui allait immédiatement succéder à Bran.

Maintenant, tu avais peux-être une meilleure solution à me proposer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 21 Fév - 15:57

En un certain sens, si, il y a une référence à "Spears of Clontarf" dans "The Dark Man" en ce sens que la bataille en question semblait occuper l'esprit de Howard durant cette période.
De mémoire, le fait que Wright lui ait signifié qu'il y avait trop d'éléments "techniques" (références à des personnages et à des détails de pur stratégie) indique - à mon sens - que cette bataille avait pris une grande importance pour Howard, et qu'il avait pris vraiment pas mal de temps à creuser son sujet et à faire des recherches, ou à bâtir une construction assez fouillée pour que le rendu final coïncide avec ses envies quant au traitement de la bataille.
On constate d'ailleurs qu'entre "The Grey God Passes" et "Spears of Clontarf", Howard n'a finallement fait que très peu de concession par rapport aux désidératas de Wright.

Pour répondre à ta question, toujours pour ma part très personnelle, je t'aurais volontiers pardonné de ne pas inclure "The Dark Man" dans le volume consacré à Bran Mak Morn, en ce sens qu'il n'est pas le personnage principal, ou tout du moins qu'il apparaît de façon assez désincarné par rapport à Turlogh qui a une place plus prépondérante dans la nouvelle.
Après, je suis d'accord avec toi, ce sont là des questions de parti-pris qui peuvent toujours être critiquables, comme de nombreux autres choix que tu as pu faire jusqu'à maintenant.
Tu me connais, selon mes goûts, je pourrais te "repprocher" d'avoir commencer ton travail éditorial chez Bragelonnes avec Conan. Ca correspond à mes propres aspirations et à ma propre vision de Howard. J'exprime ce point de vue sans le contrainte éditoriale que tu peux avoir.

Par contre, je rejoins aussi le point de vue de Simon sur la question du "classement" des nouvelles sur les trois volumes en cours, à savoir (et peut-être pas forcément dans cet ordre ou classifié selon la même logique), un volume historico-fantastique, un volume fantastique contemporain et un volume western-fantastique.
Mais, il faut reconnaître que cela peut poser des questions de calibrages des trois volumes...

Derrière, cela pose tout de même d'autres questions. Pour ma part personnelle, et puisque nous avons un peu discuté de certains de mes projets, je me suis pas mal confronté à la question du classement des nouvelles howardiennes. La référence reste le classement réalisé par je ne sais plus qui et modifiée par la suite par Joe Marek. Mon problème principal quant à cette liste, et le classement qui en découle, c'est la frontière qui sépare "l'horreur" et le "fantastique".
Comme tu l'as plus ou moins signalé dans l'une de tes préfaces (ou postfaces), "Spears and Fangs" a été classée comme nouvelle "fantastique" alors qu'elle ne contient aucun élément surnaturel. Il en va de même pour de nombreux textes "horreur" et/ou "fantastique".

Howard, dans la conduite de sa carrière littéraire (ou justement dans une relative absence de vision 'carrièriste'), ne se posait pas ce genre de questions, ce qui crée la difficulté de classement.

Bref, pour aussi critiques que nous puissions paraître dans les commentaires sur ton travail éditorial, sache bien que nous te suivons et apprécions grandement tes efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duche

avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : r'lyeh
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 21 Fév - 23:02

je sais bien que c'est un syndrome très français que de vouloir tout classer et casser dans des petits compartiments bien définis mais bon, est-ce vraiment si fondamental?
il n'y a aucun classement absolu qui, intrinsèquement, vaille mieux ou plus que les autres, quand on classe, forcément, on choisit et il y a donc une part de subjectivité.
on pourra donc toujours débattre de tel ou tel choix, indéfiniment et jusqu'à plus soif, mais je n'ai pour ma part choisi que de retenir une chose de tout ça :

howard rules et patrice est son messie lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 2:47

Oui, duche, mais outre l'évident lieu commun, il ne s'agit pas là de classer pour le plaisir de voir tout beau bien rangé dans des petites cases.
La raison première de la présente discussion, c'est tout d'abord qu'un boulot éditorial comme celui qu'accomplit Patrice ne se fait pas au petit bonheur la chance. On publie pas les nouvelles telles qu'elles vous viennent sous la main. Il faut essayer de créer une ligne éditoriale cohérente et logique.
Pour cela, il n'y a pas de secret, à un moment donné, il faut classer !

Par ailleurs, il n'est pas étonnant qu'une telle discussion ait lieu entre Patrice et Simon (et dans une moindre mesure moi-même).
Car outre la question du simple plaisir de la lecture et de l'évasion, le livre est aussi un outil d'étude pour les exégètes howardiens. Et le premier pas de l'étude, c'est déjà le classement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 2:55

Turlogh O'Brien a été conçu pour le magazine "Strange Stories" que Wright devait lancer en 1930; les deux nouvelles sont parues dans Weird Tales puisque cette revue n'est jamais parue.
"Spears of Clontarf" est une nouvelle historique, conçue plus d'un an après et destinée à "Soldiers of Fortune", une revue dirigée par Harry Bates. Lorsque Howard la réécrit fin 1931 pour en faire "Le Crépuscule du Dieu Gris", il rajoute un élément fantastique. Ces mêmes mois paraissent dans WT les deux autres nouvelles de Turlogh. Envoie-t-il "le Crépuscule" à Wright pour autant? Non, il le renvoie à Bates pour "Strange Tales".

Dire que "Dark Man" fait référence à "Spears of Clontarf" est un non-sens absolu. En 1930, Howard connait bien sûr la bataille, mais il n'a pas fait de recherches spécifiques dessus. Il a appris quasiment tout ce qu'il savait de celle-ci dans un seul ouvrage: "A Short History of Gaelic Ireland", acheté et lu entre mars et mai 1931. SI vous avez l'occasion de le lire, vous verrez que Howard a carrément pompé Joyce pour écrire son texte. Dire que Howard a fait des recherches poussées est inexact, il a simplement pillé le bouquin de Joyce. Lisez le chapitre sur Clontarf et vous verrez ce que je veux dire. Notre brave Two-Gun-Bob a ensuite menti à Bates en donnant plein de références de livres qu'il avait soi-disant lu pour écrire son récit, et - je vous passe les détails, mais - Rusty a démontré il y a quelques années que Bob mentait, et qu'il avait simplement utilisé le Joyce.

Howard n'a fait aucune concession entre "Spears" et "Crépuscule", il a simplement rajouté un élément fantastique parce qu'il voulait placer son texte, soit auprès de "Soldiers of Fortune" (récits historiques), soit auprès de "Strange Tales" (récits fantastiques). Ces revues payaient bien et à acceptation des nouvelles. Pendant six mois, Howard a fait tout ce qu'il a pu pour se faire accepter chez Bates, il a accédé aux requêtes de réécriture à la lettre. Il n'était absolument pas question de concession artistique ici, mais de notre Texan qui faisait tout ce qu'il fallait pour doubler ses revenus. L'art était clairement une préocupation secondaire dans ce cas précis, c'était le pognon (le nouveau débouché) qui le motivait.

Pour ce qui est du classement, on pourrait s'amuser sans fin. Comme le dit très justement Duche, ce n'est qu'affaire de subjectivité et de conventions. C'est pratique, mais ça trouve très vite ses limites.

Quant à moi, je fais juste le maximum de ce que je peux faire étant donné le marché, le contexte, et la situation qui était celle de Howard il y a trois ans. J'ai juste essayé de trouver la façon la plus intéressante et la plus susceptible de raviver et de (re)présenter REH au lectorat français. Je comprends parfaitement que ces choix soient discutables, qu'ils ne correspondent pas forcément à ce que vous auriez faits, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 3:20

Le post d'Argentium est apparu tandis que je rédigeais le mien...

Disons que si je devais faire un volume avec tous les Cormac Fitzgeoffrey, je n'incluerai pas "Sowers of the Thunder" (dans lequel le personnage est mentionné.) Si je devais faire un volume "Fantasy médiévale", j'incluerai Cormac Mac Art, mais seule la dernière nouvelle dy cycle contient des éléments fantastiques. Si je devais faire un volume Bran, je me tâterais sur l'inclusion ou non de "l'Homme Noir"; si je devais faire un volume Conan, rien de me permet de dire que "Cimmeria" est un poème qui traite de la Cimmérie de Conan, si je devais faire un volume "aventures", j'y incluerai les trois nouvelles d'Agnès de Chastillon, dont la dernière ressort du fantastique. Je viens de faire un volume de nouvelles fantastiques, et j'y inclue "Lance et Croc", qui n'a rien de fantastique.

Je ne vois pas en quoi un classement se doit d'être objectif et valable en tout et pour tout. La publication des nouvelles, que ce soit chez Brag, chez Del Rey, chez n'importe qui, obéit à un classement éditorial. Mais je ne vois pas pourquoi ce classement devrait être LE classement de référence. Tout dépend de ce que l'on veut faire.

Tiens, quelqu'un me fait le classement, dans l'ordre, de ses dix nouvelles de Howard préférées. Ou des dix meilleures?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 3:56

Quant à la ligne éditoriale, je n'ai pas dit que le classement devait être objectif ou avoir un caractère définitif. Juste qu'il devait être cohérent.

Pour la publication des Conan, tu es allé à l'encontre du classement qui avait été imposé pendant de très nombreuses années, celui d'une chronologie du héros, pour proposer le tien, qui TE semblait plus logique (et je pense que personne ne s'en plaint), celui de la chronologie d'écriture.
De façon assez amusante, et à contrario de ce que tu dis, ce classement est assez "objectif" et est - en tout cas pour l'instant - devenu la "référence". Par rapport à ce que je disais, ce classement est d'ailleurs un formidable outil pour ceux qui veulent étudier la création de l'œuvre hyborienne et plus largement la logique d'écriture de Howard.

Quant à ta dernière question, pour ma part personnelle, c'est vraiment une question piège car ce genre de classement, au final plus que subjectif, obéit à mes humeurs du moment. Je pourrais te répondre sur mon classement le lundi 22 février 2010 à 11h59, mais un mois plus tard, il pourrait changer. Peut-être pas dans les écrits sélectionnés, mais peut-être plus dans leur ordre.
Pour me plier néanmoins à l'exercice, au débotté, j'incluerais dans mes préférences :
Skull-Face, Wings in the Night, Shadow of the Vulture, While Smoke Rolled, The Dead Remember, Hour of the Dragon, The Nut's Shell, The Gods that Men Forgot, Vultures of Wahpeton et Grey God Passes.

Bon, je suis à peu près sûr que certains écrits ne me sont pas venues à l'esprit alors qu'ils font partie de mes écrits favoris. Il faut dire que ce bougre de Howard a beaucoup écrit et que c'est difficile de tout retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 4:18

Bah, pour les Conan, j'ai juste essayé de faire ce qui me paraissait évident; je ne vois pas en quoi c'est révolutionnaire, ça me semble juste normal de traiter Howard comme un auteur, et de ne pas mettre Conan avant Howard. Si ça (mettre les nouvelles dans leur ordre d'écriture étant donné qu'il n'y a pas de suivi et de progression biographique dans la "vie" de Conan), c'est faire oeuvre de classement à tes yeux, alors je te suis. Mais pour moi, il n'y a pas de classement, je n'ai rien fait (à part dater les tapuscrits).
A la limite, là où tu peux voir une intervention éditoriale, c'est dans ma décision d'en faire une série en trois volumes. Il y avait derrière ce choix la décision très consciente d'en faire le pendant de la (pseudo-)trilogie du Seigneur des Anneaux, pour justement placer ces deux oeuvres sur un pied d'égalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 4:27

Ah ben, le classement, c'est entre autre ça !
Tu n'as fait que... mais encore fallait-il le faire, là où personne ne l'avais fait pendant un nombre d'années assez conséquente.

Pour la trilogie fantastique à venir, tu as décidé de mettre "The Dead Remember" dans le premier volume et pas dans le deuxième. Tu a tes raisons (la thématique du premier volume) et c'est déjà un classement en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 4:52

Très grosso-merdo, pour les textes de Fantasy hors personnages majeurs, j'ai pris toutes les nouvelles (complètes, + quelques fragments), j'ai fait le compte de signes, et j'ai vu que ça faisait trois volumes. Vu qu'il n'était pas question de faire un volume Turlogh/Cormac en ce qui me concerne (4 nouvelles complètes, 4 nouvelles inachevées (dont 3 assez longues), sans parler de James Allison (trois nouvelles comportant pleins de passages identiques + 4 fragments = mort du livre en librairie), j'ai donc opéré un classement en trois volumes de qualité sensiblement égale. Pour celui-là, j'ai mis 4 "gros" textes de Fantasy (parce que c'est ça qui reste vendeur) avec des nouvelles principalement issues des années 20 ("Spear and Fang", "Supreme Moment", "In the Forest of Villefère", "Wolfshead" et "Skull-Face"). Ca me permet de "compléter" les cycles De Montour et Turlogh et( de lancer celui de James Allison. Je reste très schématique là, parce qu'il y a encore d'autres paramètres.
Tout ça nous fait une intégrale "nouvelles fantastiques hors grands personnages/cycles méritant un volume à part entière" (mais sans les nouvelles de "Weird Menace" que je range pas la dedans) en trois tomes. Comme dirait Evelyne, c'était mon choix, et je comprends qu'il ne plaise pas à tout le monde.
Dans ce cas, oui, j'ai opéré un vrai classement, qui plaira, ou pas.

Pour en venir au contenu, vous allez avoir quelques surprises en (re)lisant "les Guerriers du Valhalla"... idem pour "The Man on the Ground". La nouvelle - absolument géniale en ce qui me concerne - est courte, mais quand j'ai regardé la trad de J. Papy, je me suis rendu compte qu'il avait quand même bien charcuté, surtout les passages un peu compliqués, et qu'il donnait un style très british à Howard, alors que le texte anglais est d'une sècheresse et d'une économie exemplaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 5:38

Ah ben tiens, j'avais raison, "The Man on the Ground" rentre aussi dans mon panthéon howardien personnel !!!

Après, merci pour l'explication quant à ton choix de sélection pour cette trilogie. Je pensais bien que l'une des questions majeures était celle du calibrage et de l'équilibrage (en qualité) sur les trois volumes. C'est plus clair.
Comme je disais, c'est relativement objectif et surtout c'est cohérent.

Une question, quels sont les nouvelles que tu fais rentrer dans "Weird Menace" et pourquoi ne pas y avoir inclus "Skull-Face" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 6:22

"The Man on the Ground" ne m'avait fait aucun effet la première fois où je l'avais lu, mais au fil des ans, et sans doute en la lisant dans le texte, je me suis mis à l'apprécier énormément. Elle résume tant de choses de Howard. J'ai passé je ne sais pas combien de temps sur sa trad, parce que le western, c'est monstrueusement difficile à traduire, mais c'était un défi personnel. Papy en avait fait un texte joli, sans rapport aucun avec ce qu'avait écrit Bob.

Pour la "weird menace", mon classement (hé, hé...) suit tjrs la logique commerciale des pulps. Les Weird Menace sont apparus dans le milieu des années 30 (les pulps de la ligne Terrill), avec une sorte de cahier des charges bien définis, (tout comme les Spicies). Dans c'est tout ce qui est du genre "Moon of Zambebwei", "Black Wind Blowing", les Brent Kirby & Butch Gorman and co. Une atmosphère policière et fantastique, de l'action échevelée, des scènes de tortures, et une explication pseudo-rationelle.
La couverture de ces pulps était plus ou moins tjrs la même: un "square-jawed American" qui arrive, alors qu'une jeune fille à moitié à poil est en train de se faire torturer moyen-ageusement par un nain difforme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 22 Fév - 8:07

Hé hé, j'attends la couverture lorsque tu décideras de consacrer un volume à ces écrits !!!

Ceci étant, j'insiste sur le fait que "Skull-Face" rentre plutôt bien dans ce créneau, le seul élément réellement "fantastique" dans cette nouvelle étant en fin de compte l'origine de Kathulos...
Mais bon, là c'est vraiment pour pinailler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Mer 24 Fév - 1:13

Hou là, j'ai loupé un paquet d'épisodes...

Pour essayer de faire une réponse synthétique prenant en compte tout cela :

Argentium : je suis sidéré de voir "Hour of the Dragon" dans tes textes préférés ! D'autant plus que, tout en demeurant un texte très honnête, ce n'est vraiment pas mon préféré dans les Conan...

Je vous rejoins sur "Man on the ground", un texte qui m'a sidéré à sa première lecture et que je relis régulièrement.

Et pour en revenir au fond du débat, on pourra déblatérer sans fin sur un hypothétique classement. Je regrette simplement que des mini-cycles se retrouvent à nouveau éparpillés entre divers volumes. Pour ce qui est de l'Homme Noir, finalement, j'aurais encore préféré la voir dans les deux volumes. Une solution pour limiter ce genre de problème aurait été, et je te l'avais proposé, une intégrale en Omnibus : tous les textes de fantasy fantastique dans un volume, tous les textes de fantastique plus récent dans un autre etc.
Et Howard aurait eu sa place, de manière logique, au côté de Lovecraft.
Mais là on va rentrer dans un autre débat.

Quant à Turlogh, ce que je voulais dire, c'est que dans les premières lignes de "l'homme noir", Howard campe son personnage. La référence à Clontarf n'est pas gratuite, elle est placée là pour signifier l'origine du héros : celui-ci a participé à la bataille, tout en donnant une indication de temps : nous sommes en 1017.
De fait, quand Howard décidé d'écrire son texte sur Clontarf, il y intègre Turlogh d'une manière logique. La boucle est bouclée. Et si on veut être pointilleux sur des histoires de classement : si "Grey God passes" n'appartient pas à la série de Turlogh, alors "Wolves beyond the border" n'appartient pas au cycle de Conan.

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Sam 27 Fév - 18:19

Je me doutais qu'au moins une personne serait surprise de voir "Hour of the Dragon" dans le lot de mes textes favoris... :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
19keke83

avatar

Nombre de messages : 117
Localisation : île de france
Date d'inscription : 21/08/2009

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 28 Fév - 10:47

Pour moi,dans la trilogie Conan,le meilleur des textes se trouve dans"Les Clous Rouges".Et "L'heure du Dragon" est honnete,sans atteindre les sommets que l'on peut trouver dans les autres ecrits du cycle Conan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Sam 3 Avr - 5:31

La couv, si vous ne l'avez pas encore vue...



Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duche

avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : r'lyeh
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 4 Avr - 7:22

très chouette couv'
ça va finir de faire trop chouette dans la bibliothèque mouhahahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shevatas

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 52
Localisation : Collines des Bhutshomon
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 4 Avr - 13:37

Petit HS peut-être mais je viens de relire "Le Peuple de la Côte Noire" dans le recueil Néo "Les Habitants des Tombes"
C'était en fait,à l'époque où je commençais à lire les Conan chez Titres SF(1983),la toute 1ere nouvelle sans Conan de REH que je découvrais et j'avais été complètement envouté,séduit et choqué par la violence,la noirceur et le tragique de cette histoire de naufrage cauchemardesque!

Des années après,elle m'a fait le même effet,peut-être même plus encore à présent que j'en sais un peu plus,grâce à nombre d'entre vous,sur la personnalité fascinante de REH!

Il m'est venu une idée(saugrenue?) de vouloir,peut-être pas dans l'immédiat(un projet déjà en cours),de mettre en nouvelle graphique ce "People of the Black Coast" qui m'a hanté pendant des années et que je suis heureux d'avoir redécouvert,histoire de saluer en images le texte qui m'a amené à tant d'autres écrits d'une telle richesse!
fin du HS....en est-ce vraiment un?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samael1103.deviantart.com/
Argentium Thri'ile

avatar

Nombre de messages : 316
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Dim 4 Avr - 17:22

C'est effectivement aussi l'une des nouvelles qui m'a laissé l'impression la plus forte à l'époque où je l'ai découverte.
Un climat très irréel au démarrage de la nouvelle, une noirceur rare et une fin REELLEMENT démentielle. Tout ceci dans un texte extrêmement court.

Elle est vraiment très atypique pour du Howard, et j'y décèle peut-être des influences provenant de Clark Ashton Smith.

Dans le même registre, j'avais été aussi très impressionné par "Serpent Vines".

Dans le côté soudain et très violent, avec cette fois des influences plus proche de Robert Bloch, j'avais aussi été extrêmement surpris par "The Nut's Shell" qui mériterait aussi un petit traitement BD, à mon avis.

J'accueille avec plaisir l'annonce de l'adaptation de "People of the Black Coast", mais je te souhaite bien du courage pour arriver à retranscrire le caractère halluciné et noir de ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 5 Avr - 4:39

Je plussoie pour "People of the Black Coast", nouvelle que j'adore aussi! Il m'a fallu plusieurs années après l'avoir lue pour oser regarder un crabe dans les yeux..
Elle sera rééditée dans le deuxième volume de l'intégrale horreur/fantasy chez Brag, c'est-à-dire l'année prochaine.

Patrice

ps: Shevatas, lorsque ton projet prendra forme, prends contact avec moi, stp. Avant, ça ne sert à rien. Je pourrai sans doute t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferrigno



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 5 Avr - 7:22

comment ça l'année prochaine ??? On aura que les dieux de bal-sagoth à se mettre sous la dent en 2010 ??? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   Lun 5 Avr - 7:30

J'ai juste dit le prochain volume de la trilogie fantasy/horreur, pas le prochain volume de chez Brag...
Pour le prochain (et il y en aura encore un autre avant le second Fantasy/horreur...)

http://www.fantasy.fr/articles/view/12888/kull-bientot-chez-bragelonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Dieux de Bal-Sagoth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Dieux de Bal-Sagoth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Groupe #4 : Les dieux sont-ils avec ou contre nous ?
» Bob marley c'est dieux
» Après la folie des dieux....[PV Shion, Urio]
» Apprentis Dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: La Grande Bibliothèque de Tarantia-
Sauter vers: