Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conan et Wagner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 4:06

Oui je sais, le titre est trompeur : je ne vais pas me lancer ici dans une étude comparative entre la tétralogie de Richard Wagner et la série des Conan Very Happy.

J'ai découvert que Karl Edward Wagner avait fait un Conan en 1987 : "Conan et la route des Rois" ("The Road of the King").
Quelqu'un a lu ça ? Qu'est-ce que ça peut donner ?

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 6:59

Mouai, bof, on va plutôt attendre son cycle de Kane. Je possède toute la série des romans apocryphes parus chez Fleuve noir, en tout 19 volumes. Bon, ce n'est certainement pas du Howard, ça m'a fait plaisir de les lire par curiosité lorsque j'étais plus jeune, mais franchement, les moins bons sont les perry (les Jordan sont passables) , Roland Green , et Maddox Robert ouai bof. Curieusement, c'est Léonard Carpenter que j'apprécie le plus, pour ce que j'en ai lu bien sûr. Mais aucun n'atteint la splendeur de Howard. Ceci dit, cela reste lisible pour certains, et je serais plutôt pour une réédition de l'intégrale des extensions au monde de Howard, avec bien sûr une préférence pour le cycle de Loren Coleman, une vraie petite réussite. J'espère qu'un jour un éditeur va y penser en France, du genre Fleuve noir. Pourquoi ne pas lire ça comme du Fleuve Noir d'ailleurs ?? C'est ce que j'ai fait...... Laughing

Mais franchement, à part la réflexion profonde (?) de Conan sur le thème du pouvoir, ce Wagner n'est pas terrible du tout.

Mais Steve le sait déjà, " Conan et la route des rois " va être de nouveau traduit en France, avec paraî-il le tiers manquant, si je me souviens bien. Peut-être que ça lui donnera une autre dynamique, qui sait ??????

Voici un ti extrait du début de " Conan le héros " par Léonard Carpenter. Je n'ai pas trouvé ça mauvais du tout, voilà pourquoi je ne dénigrerais pas une nouvelle édition en France.
Attention ! lecture :

La Shikhara

" Protégé par une épaisse végétation, un marais domait au coeur de la jungle ; d'infimes ondulations venaient parfois déranger la surface noire de l'eau,. Le rideau de roseaux se déchira soudain pour laisser apparaître la forme sombre d'un visage. Un visage obscur et terrible comme celui d'une bête sauvage, mais où brillaient des yeux bleus semblables aux cieux pâles des contrées du nord, une couleur inahbituelle dans les profondeurs de la jungle.
L'homme scruta longuement la berge opposée. Lorsqu'il fut certain qu'elle ne dissimulait aucun danger, il écarta les roseaux dévoilant une montagne de muscles, et s'enfonça jusqu'aux cuisses dans les eaux croupissantes.
Il avança souplement, prêt à bondir au moindre bruit. Son visage était couvert d'ocre et de noir de fumée. Pour parfaire son camouflage, il portait une sorte de collier de feuilles et de fougères par-dessus sa crinière noire. Le reste de son costume se limitait à un court pagne en cuir où était accroché son poignard. Sur son dos et sa poitrine nue venaient se croiser les lanières qui lui servaient d'ordinaire à porter son sabre court.
Sans le scintillement de ses armes et la splendeur de leurs poignées de bronze, le géant aurait pu passer pour un fils sauvage de la jungle. "

Voilà, voilà, pas si mauvais pour un Fleuve Noir. Bien sûr, ça n'arrive pas au niveau de Howard. Ceci dit, certains titres se laissent lire et on peut même y prendre du plaisir, alors pourquoi pas une nouvelle édition plus les inédits comme " Conan de Vanarium "??
En tentant d'éviter les Conan jeux de rôle avec les acolytes volants à la mord moi le noeud qui parlent comme dans les " Royaumes oubliés "....
Laughing pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 8:38

Je n'ai pas un grand souvenir de "The Road of Kings", l'un des rares pastiches que j'ai essayé de lire, l'un de ceux, encore plus rares, que j'ai terminé. Wagner a dit qu'il avait en fait essayer de transposer la révolution russe de 1917 à l'Age Hyborien.

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:03

Le Wagner n'est pas terrible terrible, même s'il s'axe sur une thématique du pouvoir qui, il est vrai, a beaucoup de rapport avec un contexte révolutionnaire. Ceci dit, la nouvelle traduction a interêt à relever la rythmique ainsi que les dialogues. Je les ai trouvé assez fades. Mais bon, la traduction étant parfois ce qu'elle est en France......
Ceci dit, un certain Patrick Marcel va peut-être nous convaincre du contraire.....
On verra ce que ça donne.

Mais je garde un agréable souvenir de certains Conan qui, sans arriver à la semelle du maître, donnaient de belles perspectives quand aux suites que nous ne lirons jamais de la part d'Howard, bien malheureusement je le déplore..... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:08

Comme je le disais dans mon dossier de Faeries : il faut arrêter de regretter la mort de Howard en imaginant une pléiade d'autres aventures de Conan. Howard avait arrêté Conan avec Red Nails en 1935, un point c'est tout Wink.

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:17

Oui, on peut le voir ainsi. Mais comme je suis un grand sentimental...... Wink

C'est beau parfois de s'imaginer ce qu'il aurait pu écrire ensuite...... Rolling Eyes

Voilà pourquoi je ne serais pas contre la réédition de ces Conan où, à côté du calamiteux, se cachent quelques pépites. Mais Wagner n'est pas le meilleur, loin de là...... Laughing

Ceci dit, vu que la nouvelle traduction tarde, j'attends cette nouvelle édition avec une joie certaine. Je suis très curieux de voir ce que ça va donner. Je ne sais pas si c'est Marcel qui le traduit, mais ce grand fou m'est apparut bigrement sympathique aux dernières utopiales. En voilà un avec lequel il serait bon un de ces quatre de siffler une bonne mousse......... pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:21

Je sens qu'on va se répéter là... Howard a abandonné le personnage de Conan un an avant sa mort, comme il l'avait déja fait pour nombre de personnages...

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:29

Oui, et pour en aborder un autre......

Mais le fait qu'il puisse avoir décidé de laisser tomber Conan n'empêche pas la rêverie,
non ?????

Je crois que c'est la perspective qu'offre toute oeuvre littéraire, quelque soit le sort que lui a fait l'auteur. Je ne pense pas en Biographe là !!!!!

Mais ce que j'aurais beaucoup aimé lire c'est le roman qu'il voulait écrire, l'histoire dernière et absolue, la plus grande histoire.........

Ça c'est vraiment dommage.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:33

twogunbob a écrit:
Oui, et pour en aborder un autre......

Mais le fait qu'il puisse avoir décidé de laisser tomber Conan n'empêche pas la rêverie,
non ?????


On est tous d'accord avec toi là, cher Twogunbob! Notre cauchemar, c'est ceux qui essayent de poursuivre l'oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esau cairn

avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 9:53

La plus grande histoire est celle que nous rêvons en relisant incessament ces textes ... Cela fait maintenant 20 ans que je lis et relis le divin Texan.

Personnellement, je trouve qu'Almuric est bien proche de l'absolu. Un critique du nom de Simon Sanahujas parlait de testament littéraire, et même de réincarnation dans son univers de prédilection Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 10:00

Rolling Eyes

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 10:24

Oui, dans Almuric. Simon est remarquable dans son analyse, chapeau !!!!

Moi, les continuateurs ne me traumatisent pas, ils ne me font pas plus d'effet que les continuateurs de Tolkien...........
Mais je trouve l'idée de Lauren Colleman fort intéressante. Après tout, si Howard comme Tolkien suscite des vocations et des prolongements, aussi mauvais soient-ils, pourquoi s'installer dans le fanatisme pur et dur ?
C'est à mon avis tout destin d'une grande oeuvre, subir les plagiaires, les imitateurs, les continuateurs. N'y-a-t-il pas eu il y a quelques années une suite à l'oeuvre d'un grand auteur de littérature classique ????? Je ne sais plus si c'était " Les misérables " de Hugo ou " Les trois mousquetaires " de Dumas ???
Alors non, je ne suis pas ecoeuré, je sais qu'il y a une oeuvre originale insurpassable et des plumes qui s'y sont essayées. Mais ils ne sont pas tous mauvais, du moins dans les idées et dans certaines histoires. Colemann m'intéresse quand à son prolongement romanesque au monde de Howard. Faire le dogmatique est à mon sens aussi absurde que de dire " les suites c'est super ". Moi, les continuateurs m'intéressent mais à un niveau que, je pense, vous avez dû saisir............
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esau cairn

avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 11:51

Ce ne serait pas une suite de Autant en emporte le vent ? Ceci dit, tu as raison, Féval fils a apporté de multiples suites au Bossu de son père, une oeuvre remarquable que j'ai modestement "chroniqué" sur
http://argemmios.forumculture.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrysagon

avatar

Nombre de messages : 414
Localisation : Loire-Atlantique
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 13:29

Howard est-il l'auteur d' Almuric dans son intégralité ? Ou a-t-il été achevé par quelqu'un d'autre ? Je n'ai pas lu ça quelquepart ?

Chrysagon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysagon.free.fr
esau cairn

avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 14:03

Préface de François Truchaud :" Ce roman fut retrouvé parmi les papiers de REH, après sa mort, sous la forme d'un premier jet complet et d'une seconde version remaniée mais inachevée. Il fut publié dans Weird Tales en serial, dans les numéros de mai, juin-juillet et août 1939. Tout donne lieu de croire que les dernières lignes, le "happy-end", furent ajoutées, ou récrites, par Otis Kline, l'agent littéraire de Howard, ou par Farnsworth Wright, le rédacteur en chef de Weird Tales, comme nous le verrons." ... ""Pour terminer, soulignons que les dernières lignes du roman s'inscrivent en faux contre tout ce qui a été dit précédemment par Esau Cairn - celui-ci veut faire bénéficier Almuric de la civilisation de la Terre, civilisation qu'il a rejeté au profit de la barbarie! - et qu'elles ne sont certainement pas de la plume (ou de la machine à écrire) de Howard ..."

Ceci concerne environ une page.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 15:34

La préface de Truchaud pour Almuric est certes intéressante, mais totalement à coté de la plaque.
J'ai développé ce qui va suivre dans "Hyborian Genesis, part 2" (dans le deuxième ouvrage des Conan de chez Wandering Star / Del Rey):
Almuric n'est pas le "testament littéraire" de Howard, puisque ce roman a été commencé et achevé en toute probabilité en février 1934. Si mes déductions sont correctes, il s'agissait là de la réponse de Howard à l'éditeur Anglais Denis Archer de lui fournir un roman de fantasy, après que ce dernier ait rejeté un recueil de nouvelles. Howard abandonna finalement le projet, décidant d'écrire un roman de Conan à la place. Il écrivit un synopsis et une vingtaine de pages qu'il abandonna (texte que les lecteurs français connaissent sous le titre "Drums of Tombalku" / "Les Tambours de Tombalku") complétés par l'affreux de service, L. Sprague de Freeb. Il écrivit ensuite "The Hour of the Dragon" / Conan le Conquérant.
Comme c'était son habitude, Howard écrivit pour Almuric un premier jet se terminant très probablement moitié en récit, moitié en synopsis. Il existe des tas d'exemples de premiers jets de Howard se finissant de cette façon; il commença ensuite un second jet, version remaniée et retravaillée du premier, mais s'arrêta avant de l'avoir complété.
Ce manuscrit resta donc dans les tiroirs jusqu'à la mort de Howard. A ce moment là, le père d'Howard envoya le lot des inédits à Kline, l'agent de Howard, pour voir ce qu'il pouvait en faire. Celui-ci garda les textes qu'il jugeait vendables, et renvoya le reste au père de Howard. Kline fit une liste des textes qu'il avait gardé, et là-dedans on trouve les deux entrées suivantes:

65. THE STRANGE CASE OF JOSIAH WILBARGER / 117 pages
66. Same story – no name – variations / 134 pages

Il y a de toute évidence une erreur ici, puisque "Wilbarger" existe toujours et ne fait que 5 pages. Ces deux entrées (les numéros viennent de ma transcription de la liste, ils n'existent pas dans le listing originel) sont très probablement celles du manuscrit que nous connaissons sous le nom d'Almuric.
Donc, il y a bien eut réécriture, mais pas de la dernière page, comme tout le monde semble le dire. Les réécritures ont du commencer vers le milieu du manuscrit, minimes d'abord, et allant en s'amplifiant. Si je connais bien les méthodes de travail de Howard, le manuscrit devait se terminer par quelque chose comme "Esau Cairn tue le monstre et une explosion détruit tout." Là-dessus, la personne qui a réécrit à brodé, et en a fait une fin non-Howardienne au possible.
A la mort de Howard, Wright reçut de plus en plus de demande de rééditions de nouvelles de Howard, et Wright se mit à piocher dans le stock de Kline (dont "Pigeons from Hell", par exemple). Le 20 août 1938, Kline envoya Almuric sous la forme d'un "premier jet complet + 2ième jet inachevé. Le manuscrit fut donc complété à ce moment, et acheté le 01 novembre de la même année pour $375, pour enfin être publié en sérial en 1939.
Kline ne fut pas la personne qui réécrivit Almuric: Kline prenait systématiquement 50% dès lors qu'il avait à retravailler sur une nouvelle, qu'elle quelle soit; il a toujours fait ça. Pour Almuric, il a juste pris ses 10% habituels. Les candidats sont donc Farnsworth Wright, Otto Binder (qui était devenu à l'époque associé de Kline), ou un inconnu.
Pour être totalement complet, la version parue en France chez NéO est la traduction du volume paru chez Donald Grant aux States. Possédant les 3 Weird Tales dans lesquels le roman est sérialisé, je me suis rendu compte à la lecture que, pour une raison que j'ignore, Grant avait procédé à quelques "remaniements" du texte original.
Voilà pour la petite histoire.

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 15:55

Je pense qu'il s'agit d'Otto Binder. Le manuscrit d'Howard a été remanié à plus d'un endroit. En le lisant dans la trad de Truchaud, on peut parfois sentir quelques variations. Par contre, pour la fin, j'en avais discuté avec un américain gros lecteur de Howard en 1993 et bilingue bien sûr, il avait alors 95 ans si je me souviens bien. Il avait toute la collection Weird Tales. Quand on en est arrivé à Howard, puis Almuric, sa conviction était que Howard avait carrément dû s'arrêter sur la scène de mise à mort du monstre, point final, et que le reste, ainsi que certains passages se situant non seulement après la première moitiée du livre mais aussi quelques phrases manquantes dans les premiers chapitres, avaient dû être probablement écrites par Binder. Il me mentionna également à l'époque un autre nom, mais je n'arrive pas à m'en souvenir. C'était, je crois, un jeune auteur de l'époque, totalement inconnu, comme tu l'envisages, Patrice. Mais rien n'est tranché. Ceci dit, je pense que ce vieux monsieur ne se trompait pas.......

Quand à ce que disait Simon lorsqu'il parlait de "Testament littéraire " je pense qu'il insinuait là peut-être également " Testament symbolique ". On sent une charge très forte en sentiments contradictoires dans ce récit, et le fait que cela se perde sur la fin, montre bien le remaniement. Remarquons tout de même que, contrairement aux massacres de De Camp et Carter, Bider s'en sort pas trop mal puisque dans l'ensemble, le récit garde une certaine force, même si le style unique de Bob se perd à mesure que le lecteur arrive à la fin......


Dernière édition par le Ven 27 Jan - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Jeu 26 Jan - 16:01

esau cairn a écrit:
Ce ne serait pas une suite de Autant en emporte le vent ? Ceci dit, tu as raison, Féval fils a apporté de multiples suites au Bossu de son père, une oeuvre remarquable que j'ai modestement "chroniqué" sur
http://argemmios.forumculture.net/

Je crois que c'était une suite aux " Misérables " de Hugo.......
Je vais me renseigner quand même. Ceci dit, cette séquelle n'était pas mal du tout. Mais voilà, ce n'était pas Hugo, alors....... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrysagon

avatar

Nombre de messages : 414
Localisation : Loire-Atlantique
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 0:48

Pour revenir sur "La route des rois", Conan s'associe avec des sortes de chochottes révolutionnaires/brigands qui veulent instaurer une sorte de démocratie au Zingara. Je l'ai lu dans la traduction chez Fleuve Noir, on peut donc estimer à au moins 30 % le nombre de pages manquantes puisqu'il faut faire rentrer ça dans 219 pages (ça doit faire mal n'empêche). Ca ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.

Chrysagon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysagon.free.fr
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 1:11

J'ai lu les 19 volumes de chez Fleuve noir, et franchement, si je suis d'accord avec Patrice sur leur faible niveau, je ne les foutrai pas pour autant à la poubelle. Comme le passage que je vous ai cité, je crois qu'ils peuvent susciter un certain plaisir pour des lecteurs nostalgiques du Conan de Howard et qui voudraient faire semblant de lire des vraies suites et prolongements de sa geste; et, (en ce qui me concerne) , susciter pour d'autres une curiosité quand aux portées de son oeuvre, quand à ses hybridations, adaptations et trahisons. C'est un aspect qui, il me semble, n'est pas à négliger non plus quand on veut faire une analyse de fond sur le phénomène et ses portées sur les esprits des lecteurs mais également sur le développement de tout le courant de la fantasy en tant que genre littéraire......

Moi je reste curieux, on va bien voir ce que donnera la nouvelle traduction. Tu parles de 30 % ??? Moi on m'a cité 40 % pour ce roman plus gros que les autres en vo... Suspect
Mais bon, j'ai un doute là. Patrice, tu peux confirmer ? Cela fait longtemps que je n'ai plus la vo sous la main mais je crois me souvenir que ce roman était plus épais que les autres aprocryphes...
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esau cairn

avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 2:46

Je pense qu'il faut comprendre "testament littéraire" dans le sens expression la plus avancée des aspirations et revendications de l'écorché vif qui a écrit le texte. Almuric et Esau Cairn représentent sûrement le monde et le personnage les plus proches de la vision de Howard de l'homme libéré du monde civilisé. L'expression de son état naturel dans son élément naturel. A rapprocher, pour rire, du bon sauvage de Rousseau.

Je ne peux pas contester l'extraordinaire érudition de Patrice, l'exégète de Robert Howard. Ses connaissances et la base de documents dont il dispose sont proprement époustouflantes. Cependant, je crois qu'il faut aussi prendre en compte l'avis de François Truchaud, mais pas littéralement.

Il serait très intéressant de disposer d'une édition exposant les deux versions de Howard avec la version finale. Serait-ce envisageable, sur le plan des droits ? Moi, je serais partant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve Costigan

avatar

Nombre de messages : 592
Age : 38
Localisation : Reims !
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 3:19

Quand je parlais de "testament littéraire", ce n'était pas dans le sens d'une ultiùme oeuvre avant la mort. Esau m'a compris : c'est à mon sens un condensé de Howard. La civilisation d'Almuric est très intéressante à ce niveau : les hommes sont forts, énormes et velus, les femmes sont belles et aimantes. Le niveau technologique est complètement disparate : des structures architecturales primitives mais une médecine fort développée, des armes blanches mais aussi des fusils. C'est comme si Howard donnait ici sa vision de ce qui était bon dans notre civilistion et ce qui ne l'était pas. Ensuite il y a tout le côté des valeurs morales sauvages, fiers mais respectueuses. Et ce héro qui est décrit comme l'homme le plus fort du monde Very Happy.
Je pense que de tous les univers développés par Howard, c'est celuici qui le représente le plus, voilà tout.

_________________
There is no force, no money and no power to stop us now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanahultivers.over-blog.com/
Chrysagon

avatar

Nombre de messages : 414
Localisation : Loire-Atlantique
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 3:26

J'ai dit 30 % au pif pour Fleuve Noir, ça peut bien sûr être beaucoup plus. Mais sans faire de phrases alambiquées, on peut tout de même dire que c'est pas terrible tout ça. Que des fanas du Conan de Howard puissent s'en contenter, faute de mieux, je peux le comprendre, même si j'ai parfois éclaté de rire à la lecture de certains, pesté pour d'autres. Mais imaginez qu'un jeune lecteur achète une de ces daubes en croyant se taper un bon truc ! Il tombe sur un délire hallucinatoire, dans une traduction à ch... Que se dira-t-il ? "Ouais, c'est bien ce que je pensais, Conan c'est réservé aux auditeurs de Radio Bière-Foot, la Radio de la bière... et du Foot*... J'aurais dû m'en douter avec Schwarzy..." Bref ça ne fera qu'augmenter la discrimination dont Howard est victime, ce qui est dommage à mon avis. Si vous n'avez pas lu Conan l'indomptable de Steve Perry, vous avez raté une belle daube par exemple (chez J'ai Lu). Consternant.

Chrysagon

* N'y voyez pas de racisme anti-foot de ma part, c'est une façon de parler alien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysagon.free.fr
louinet

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tarantia
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 3:27

Malheureusement, il ne sera jamais possible de publier le récit tel que Howard l'avait écrit. Il n'existe aucune page de brouillon d'Almuric. Le livre n'est mentionné dans aucune lettre, aucun document si ce n'est dans les comptes de Kline, dont j'ai cité une partie. Ce qui veut dire que soit ces pages ont été perdues (très improbable), soit les deux drafts représentaient l'intégralité du matériel, ce que je crois très fortement. Morgan Holmes a fait des recherches sur la syntaxe du texte pour essayer de trouver l'auteur qui a complété le roman. Holmes est le plus grand historien de la fantasy que je connaisse, une mine d'or, spécialiste notamment de toutes ces nouvelles oubliées dans les pulps. Je ne suis cependant pas d'accord avec ses conclusions: il a relevé une série de mots que, selon lui, Howard n'employait jamais dans ces textes; lorsqu'il m'a communiqué ses résultats, une rapide recherche dans les textes de Bob m'a montré que ses résultats étaient inexacts; de plus, les réécritures ont commencé vers les 75%-80% du roman, pas avant (lecteur-américain-bilingue-de-95-ans-anonyme-mais-connaissant-tout-Bob-Howard nonobstant); ce qui survit de texte me montre très clairement que le manuscrit date de début 1934 (assonances en "y" sur les noms, références cachées à des fragments de cette époque, texte numéroté en chapitres ne comportant pas de titre, etc.). Ce que nous avons est du Howard pur jus jsqu'à au moins la fameuse page 117 du second jet.
Ce qui me gêne donc, dans cet affaire de "testament littéraire" ou "symbolique", c'est qu'il n'a été que trop facile de plaquer cette étiquette au texte parce que Glenn Lord était convaincu que ce texte datait de 1936, précédant de peu le suicide de Howard. Alors, il devenait facile de "lire" le texte sous cet angle: Altha a des tendances suicidaires, Cairn est un barbare de chez barbare et il meurt presque à cause de la méchante Yasmeena dont une lecture basiquement freudienne en fait une mère castratrice et dévoreuse du jeune homme.
Alors certes ce roman comporte des passages intéressants de ce point de vue là, mais c'est de toute évidence une vision parcellaire, incomplète et surtout de deux ans précédant la mort de Howard. Il ne représente pas de tout Howard et sa vision ultime de la société. Cairn est un freak, pas l'expression de Howard lui-même. Je sais que nombre d'entre vous adorent cet image du barbare musclé invincible en slip de fourrure, libéré des conventions du monde civilisé, mais ça ce n'est pas Howard (qui détestait d'ailleurs le mythe du Bon Sauvage.). Howard dans ce texte, c'est Altha: A partir du moment ou Howard créait un personnage hyperviril et invincible, il "compensait" automatiquement (et inconsciemment) par la création d'un personnage "féminin" (au sens psychologique du terme). Ainsi, à l'invincible Conan de "Beyond the Black River" (1934 aussi) correspond Balthus, dans lequel tout le monde reconnait Howard. Idem pour Almuric qui s'oppose à Altha: les deux personnages en "alth" (-a pour la femme, -us pour l'homme, comme en latin), sont marqués par la mort et la faiblesse constitutive.
Comprenons-nous bien: Almuric est un texte fascinant à bien des égards, mais il n'est pas un "testament", et surtout, il ne représente en rien la vision ultime de Howard de l'homme libéré du monde civilisé.

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulmea

avatar

Nombre de messages : 283
Localisation : Stygie
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Conan et Wagner   Ven 27 Jan - 3:28

Déjà qu'on traîne pour l'édition Louinet, comment veux tu penser à une intégrale prenant en compte la version Truchaud ??????? Laughing

Il est vrai qu'une édition critique mettant en rapport les deux versions, montrant où se trouvent les ajouts, les modification etc...ça laisse rêveur, mais ne planons pas trop.... Wink

Les Espagnols ont eu au moins le panache de sortir l'édition, avec les ajouts de De Camp/carter, certes, mais au moins ils l'ont sorti dans un format équivalent à Wandering Star. Nous, on en reste aux pches J'ai lu avec des couv, bon, des couv quoi..... Laughing

Espérons que 2007 sera une année plus généreuse.
Le Kaine de Wagner est pour fin 2006, autant dire qu'on a le temps de souffrir en attendant Conan....

Mais franchement, quand je vois le nombre d'éditions anglaises, allemandes et espagnoles qui sont sorties depuis ces 20 dernières années, nous, nous n'avons eu qu'un omnibus avec heureusement quand même une couv de Beeckmann, et c'était il y a très longtemps.

Même les continuateurs ont été plus traduits dans ces pays que chez nous. Nous sommes envahis de Tolkinneries, et ça, c'est vrai que ça commence à lasser grave.........

De plus, même les apocryphes ont été mieux traduits de l'anglais à l'espagnol qu'en français. Il y a quand même un gros problème là, non ????? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conan et Wagner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conan et Wagner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Jeu vidéo] Trial Age Of Conan
» Iwein Wagner futur pirate ?
» dernière mouture du moteur 3D utilisé dans Age Of Conan - Dr
» conan (again ...)
» Conan le barbare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: La Grande Bibliothèque de Tarantia-
Sauter vers: