Visiter le siteVisiter le site  AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Howard le poète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solomon Kane

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Héricy
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Howard le poète.   Mer 1 Mar - 15:50

N'étant pas spécialement versé dans la langue de Sheakspeare, il m'a fallu attendre de trouver l'ouvrage Chants de Guerre et de Mort, chez Néo (je le dis mais bon toutes les personnes présentes sur ce forum doivent l'avoir) pour pleinement m'abreuver des poèmes d'Howard.
La lecture qui s'en suivit restera à jamais gravée dans ma mémoire mais il est parfois difficile de décrire avec des mots des sensations très fortes, mais je crois que le mot "puissance" conviendrait parfaitement.
On y retrouve bien sûr tous les thèmes et sujets qui ont fait la renomée de l'ouvre littéraire d'Howard mais aussi un spleen bien réel qui transparait à travers quelques poèmes.
Je pense notament au poème " Emancipation" dans lequel Howard y décrit le revirement soudain d'un comptable qui, las de se conformer à ses exigences professionnelles et sociales, décide tout plaquer en démissionant de son travail et en partant pour l'ouest dans un train de marchandises.
On peut bien sûr avoir plusieurs degrés de lecture, et on peut percevoir ce poème comme une dénonciation des conditions de travail de l'époque, ( une Amérique ultra libéraliste en pleine Dépression), après tout qui ne rêve pas ,un jour, de tout lâcher et d'enfin dire à son patron ce qu'il a sur le coeur (le sujet est toujours d'actualité).
Ceci étant, il se peut, et je dis bien il se peut, je ne suis pas catégorique là dessus, que ce poème reflète aussi, le mal de vivre de l'écrivain. On peut extrapoler sur tout, Howard est en quelque sorte prisonnier de ses créations littéraires, il est Robert Erwin Howard, l'homme le plus connu de Cross Plain qui vit de sa plume. Il a une certaine notoriété et pourtant, peut être aimerait il lui aussi tout abandonner, s'émanciper de ce rôle qu'il s'est donné et partir, lui aussi, vers l'ouest. Non pas l'ouest dans lequel il vit, mais l'ouest qu'il décrit dans ces oeuvres.
Un poème qui reflète le mal de vivre d'Howard, peut-être... mais surtout un appel à l'émanciaption, de ce fait n'est ce pas un appel au rêve?? Il était dur d'abandonner son travail, ça l'est encore plus aujourd'hui...
Ce n'est que mon avis sur la question, je ne suis pas une autorité en la matière, juste un petit passionné qui partage un peu de ses idées avec d'autres passionnés.
Me jetez pas trop de pierres siouplait.
Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fumbles.net/
 
Howard le poète.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES POEMES DE ROBERT E HOWARD
» Howard Shore
» Maudramme de Métromanie, le Poète-Bretteur
» Howard Keynes
» ROBERT ERVIN HOWARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Némédiennes :: La Grande Bibliothèque de Tarantia-
Sauter vers: